les-ecrits-de-elodie

les-ecrits-de-elodie

De femme à femme

 

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*

De femme à femme

 

De sont regard enivrant

Je tombe dans ses filets, émerveillement,

Mon désir de la touché,

Fût plus fort que mon esprit

 

De cette frêle beauté

Je caressa ses hanches

De ses mielleux baiser

Je fût touché par un désir hardant

 

Tout mon corps brûle

De cette envie irrésistible

De mêlé nos deux langues

Et de l'enlacé plus fort que jamais

 

Je la dévore des yeux

Tandis que sont corps, nue

Anime en moi, quelque chose d’impromptu

 

Enfin nos corps s'enlace,

Dans ce lit où,

Une merveilleuse bataille,

Commence

 

Du creux de ses seins durcie par le désir

Je m’enivre,

Comme du bon vin, vieilli par le temps

Une ferveur presque bestial,

S’empare de nous

 

D'une fièvre lancinante, nos cuisses ce touchent

Nos mains caresse, la plus intime des parties

Quelques plaintes et de doux murmures

Sortent malgré nous de nos bouches impures

 

Cette ferveur s'accentua

Donnant de la chaleur

Au brasiers de la cheminé

L'impression que le feu ce propage dans la pièce

 

Et comme un écho,

Ensemble, nous nous donnâmes en spectacle

A ses flammes de l'enfer, attisé par nos cris

De plus en plus fort, jusqu'à l'apocalypse du désirs le plus bestial.

 

*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*~*



05/05/2013
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres